État des lieux cas covid-19 positifs à la date du 13 novembre

Publié le 13 novembre 2020 Mis à jour le 13 novembre 2020
Les données doivent être considérées avec prudence, très certainement affectées par une baisse d'autodéclarations.
Les données doivent être considérées avec prudence, très certainement affectées par une baisse d'autodéclarations.

Depuis les vacances de la Toussaint et le reconfinement de la population, notre recensement des positivités à la COVID-19 chez les étudiants de la région Auvergne est très certainement affecté par une diminution des autodéclarations, car moins d'étudiants atteints par le virus auraient eu à justifier leurs absences.

Ce biais expliquerait pourquoi les indicateurs connaissent une évolution sensiblement différente des indicateurs nationaux de la tranche d'âge incluant celle de la population étudiante, avec une chute soudaine des recensements en semaine 43. Depuis cette semaine-là, les données doivent être considérées avec prudence et toute comparaison entre avant la semaine 43 et après la semaine 43 doit être évitée.

La prévalence (étudiants positifs COVID-19 depuis moins de 7 jours depuis le début des symptômes si symptomatiques, ou depuis moins de 7 jours depuis le prélèvement naso-pharyngé si asymptomatiques) a atteint un pic le 23/10/2020 avec 233 étudiants (dont 164 UCA) en cours d'isolement et éviction universitaire.

Depuis ce pic, les indicateurs ont diminué sans discontinuité, et la prévalence au 10/11/2020 est de 17 étudiants (dont 14 UCA). La courbe de prévalence a le même profil que celle de l'incidence quotidienne (en moyenne mobile des 7 derniers jours).

Au 10/11/2020, aucune composante de l'UCA n'était touchée par plus de 2 cas COVID-19 prévalents parmi leurs étudiants.

Il est important de rappeler aux étudiants, aux référents COVID* et responsables administratifs* de continuer à suivre les conduites à tenir COVID-19 et de procéder aux signalements via le(s) circuit(s) déjà mis en place (formulaire en ligne ou mél signalement.covid@uca.fr).

Ses données sont importantes pour la veille épidémiologique et permettent de comprendre la dynamique de l'épidémie et de mieux anticiper sa suite.

De plus, le signalement des étudiants permet la mise en place d’un accompagnement individualisé à travers des informations fiables (conduite à tenir, informations sur leur santé...) : téléconsultation, portage de repas pour les résidents CROUS en partenariat avec le CROUS, etc.

Bilan Personnels UCA

La prévalence quotidienne suivait une lente augmentation jusqu'au 28/10 où elle était de 27 cas positifs (+/- 2 cas en attente de résultats de test).

Depuis le 28 octobre, les données sont sans doute sous-estimées du fait du télétravail. Elle est de 19 cas positifs (avec 9 cas en attente du résultat des tests) le 6 novembre.