Suite à l'épidémie de coronavirus, vous vous posez des questions ? Vous avez des symptômes et vous souhaitez en savoir plus ? Vous trouverez ici quelques informations utiles à ce propos.


Recommandations si vous êtes malade et positif à la COVID-19

 / 1

(Re)confiné.e ? C'est le moment de regarder les vidéos des ERS !

  

Découvrez les recommandations quant aux espaces de convivialité (machines à café, kiosques,...)





Je ne me sens pas très bien, je tousse que dois-je faire ?


La première des choses est de prendre votre température. Si votre fièvre est modérée (moins de 38,5°C) et que vous n’avez pas de gêne en respirant, que vous n’avez pas de maladie ou handicap et pas de traitement au long cours : pas de panique, vous pouvez gérer la situation vous-même. Reposez-vous, hydratez-vous bien (de l’eau, des infusions et bien sûr pas d’alcool) surveillez votre température, votre respiration. Profitez-en pour arrêter de fumer. Si jamais vous trouvez que les choses ne vont pas bien vous pouvez, de préférence, appeler le SSU au 04 73 34 97 20 pour le centre-ville et au 04 73 40 70 22 pour les Cézeaux. Pour les antennes (Aurillac, Le Puy, Montluçon et vichy) vous pouvez contacter l’infirmière par mél.
Vous pouvez aussi vous rendre sur les sites du SSU de Dolet ou de la Maison de la Vie Étudiante des Cézeaux, entre 08h30 et 17h du lundi au vendredi.
Attention ce ne sont pas des numéros d’urgence, si vous sentez que les choses vont mal appelez le 15 sans délai.


Je n’ai pas de thermomètre pour prendre ma température, que puis-je faire ?

En général, l’augmentation de température se traduit par une augmentation du pouls (sauf dans quelques maladies) de 8 à 10 pulsations minutes par degré de température. Allongez-vous au moins 5 minutes (le pouls est très sensible à l’effort) et prenez votre pouls. Si vous connaissez votre pouls habituel, vous pouvez juger de son augmentation. Sinon, un pouls supérieur à 100 signe à souvent une fièvre élevée

J’ai de la fièvre, est-ce que je dois la faire baisser ?

A priori non. La fièvre est un bon outil de lutte contre l’infection et elle est le plus souvent déclenchée par le corps pour se défendre. Tant que vous supportez-bien la fièvre, conservez-la. Hydratez-vous bien (car la fièvre produit rapidement de la déshydratation) avec de l’eau, des infusions et surtout pas d’alcool. Si vous ne supportez pas la fièvre, vous pouvez prendre du paracétamol (il y a plusieurs noms de marque) mais surtout pas d’anti inflammatoires non stéroïdiens ou de corticoïdes. En effet ces produits affaiblissent les défenses du corps et sont un facteur de risque de gravité pour toute infection. Si la fièvre ne passe pas ou vous inquiète vous pouvez contacter le SSU dans ses périodes d’ouverture. Par contre, si vous trouvez que les choses ne vont vraiment pas bien, alors il faut appeler le 15.

Je tousse, j’ai le nez bouché, que dois-je faire ?

Ne prenez surtout pas d’anti inflammatoires non stéroïdiens ou de corticoïdes. En effet ces produits affaiblissent les défenses du corps et sont un facteur de risque de gravité pour toute infection. Vous pouvez acheter des dosettes de sérum physiologique (en vente libre en pharmacie et c’est ce qu’il y a de moins cher) : vous inondez chaque narine avec une demi dosette puis vous vous mouchez. Ainsi, vous réduirez le risque de sur infection et vous aurez une action calmante locale. Surveillez également votre température. Et profitez-en pour arrêter de fumer.

Je tousse et j’ai la gorge qui me gêne, me gratte, me fait mal quand j’avale, que dois-je faire ?

Prenez votre température, si celle-ci est peu élevée (inférieure à 38,5°C en température centrale), il vous suffit de boire régulièrement de l’eau ou des infusions (et surtout pas d’alcool). Vous pouvez les boire froides ou glacées, cela augmentera l’effet calmant. Vous pouvez mettre du miel dans vos boissons (y compris dans des boissons lactées), le miel ayant un effet anti-irritatif et (légèrement) antiseptique local. Ne prenez surtout pas d’anti-inflammatoires non stéroïdiens ou de corticoïdes. En effet ces produits affaiblissent les défenses du corps et sont un facteur de risque de gravité pour toute infection. Si la température est élevée et que vous la supportez, respectez-la : c’est une excellente technique de défense anti-infectieuse. Si vous ne la supportez pas bien, vous pouvez prendre du paracétamol (il y a plusieurs noms de marque). Vous pouvez aussi appeler ou venir au SSU et si vous trouvez que les choses ne vont vraiment pas bien, alors il faut appeler le 15 sans délai.

J’ai entendu dire qu’il fallait dormir sur le ventre en cas de toux/ pour éviter le coronavirus, est-vrai ?

Des images de réanimation ou des patients, ayant des problèmes respiratoires sévères et de ce fait intubés et endormis, sont positionnés sur le ventre une partie de la journée circulent. Cela concerne des personnes gravement malades et en réanimation. Il est inutile de changer votre position pour dormir. Par contre, pour se protéger (et protéger les autres) du coronavirus, il est important de rappeler les gestes barrières :
-
  Se laver les mains très régulièrement
-
  Tousser ou éternuer dans son coude
-
  Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades et se tenir à 1,5 mètres les uns des autres
-
  Utiliser des mouchoirs à usage unique et contacter le SSU en cas de symptômes (fièvre ou sensation de fièvre, maux de tête, fatigue, toux, maux de gorge, perte de l’odorat, courbatures, gêne respiratoire,…) et en cas de maladie :
-
  Porter un masque quand on est malade
-
  Rester chez soi (et l’on peut mettre en place un portage de repas)
Gardez vos distances
Lavez vous les mains régulièrement
Gardez une hygiène sûre : éternuez dans votre coude !

Depuis ce matin, je ne sens plus rien, est-ce inquiétant, que dois-je faire ?

La perte d’odorat peut être un signe d’infection à coronavirus. Ne prenez surtout pas d’anti inflammatoires non stéroïdiens ou de corticoïdes. Contactez le SSU, de préférence, en appelant au 04 73 34 97 20 pour le centre-ville et au 04 73 40 70 22 pour les Cézeaux. Pour les antennes (Aurillac, Le Puy, Montluçon et vichy) vous pouvez contacter l’infirmière par mél. Attention ce ne sont pas des numéros d’urgence, si vous sentez que les choses vont mal appelez le 15 sans délai. Vous pouvez aussi vous rendre sur les sites du SSU de Dolet ou de la Maison de la Vie Étudiante des Cézeaux, entre 08h30 et 17h du lundi au vendredi.

Où puis-je trouver des informations fiables sur le coronavirus ?

En ce moment de nombreuses choses sont dites sur le coronavirus : Il est parfois difficile de faire la différence entre rumeur et information, ou même pour décoder un langage plutôt technique. Ainsi, vous pouvez trouver de l'information fiable, et vérifiée, sur les sites ci-dessous :
Pour finir, n'oubliez pas qu'en santé rien n'est jamais figé et que les connaissances peuvent changer ! Méfiez vous des effets d'annonces, et recoupez une information avant de la partager : Stopper l'épidémie de coronavirus, c'est aussi stopper la contagion de fausses informations.
 
Myth busting will help flatten the curve / L'élimination des mythes aidera à aplatir la courbe

Éliminer les mythes aidera à aplatir la courbe.

Comment et où se faire dépister ?


Si vous avez un doute, ou sur avis de votre médecin, il est possible de vous faire dépister gratuitement. Attention, le dépistage n'indiquera votre statut (infecté/ non infecté) uniquement pour le jour où il est réalisé !
Vous trouverez toutes les informations et les différents lieux de dépistages ici : https://www.ameli.fr/assure/covid-19/les-tests-de-depistage-du-covid-19/les-tests-de-depistage-du-covid-19


Attention !
Le Service de Santé Universitaire n'effectue pas de dépistages Covid19 actuellement !

Dépistage