Vous êtes ici : AccueilPersonnel

Signalement auprès du service de santé au travail (SST)

Publié le 3 novembre 2020 Mis à jour le 3 novembre 2020

Devant l’augmentation nationale et particulièrement régionale de l’incidence et du taux de positivité à la Covid, il est crucial que les personnels cas suspects ou confirmés se signalent auprès du SST via l’adresse générique :

En effet, nous rappelons l’importance de ce signalement dans le cadre de la lutte contre la pandémie : en permettant le suivi et le traçage des patients, il participe à casser les chaines de transmission virale.

Les points suivants décrivent les différents cas de figure possibles et les modalités de reprises du travail.
 

Personnels malades du Covid19 et cas contacts à risque

Les personnels reconnus malades du COVID-19 sont placés en congés maladie ordinaire ou en septaine si asymptomatique, et les personnels ayant été en contact à risque avec l’agent reconnu malade sont placés en septaine. Ils bénéficient à ce titre du régime de l’ASA lorsque le télétravail ou le travail à domicile n’est pas possible, sur la base d’un justificatif médical de mise en septaine ou de résultat de test positif.
 

Reprise du travail

Les agents peuvent reprendre le travail à l’issue de leur congés maladie ou de leur septaine. Aucun certificat médical n’est nécessaire ni du médecin traitant ni du médecin de prévention.
 

Personnel avec symptômes évocateurs

Toute personne présentant des symptômes évocateurs de la Covid ne doit pas se rendre sur son lieu de travail mais s’adresser à son médecin traitant. Si des symptômes sont toujours présents à l’issue de son arrêt de travail ou si des symptômes apparaissent pendant la septaine, l’agent doit consulter son médecin traitant préalablement à la reprise du travail et se signaler au Service de Santé au Travail (SST).

Si la durée de l’arrêt travail excède 30 jours, ou si l’agent en ressent le besoin ; l’agent peut prendre contact avec son médecin de prévention pour une visite de reprise ou de pré-reprise en écrivant à l’adresse santeautravail@uca.fr
 

La mise en isolement

Si votre médecin rédige un certificat d'isolement, vous devrez rester chez vous le temps de l’isolement et donc travailler à domicile. Vous devez prévenir votre supérieur hiérarchique direct qui organisera avec vous la bascule en travail à distance si vous travailliez en présentiel. Si vos missions ne sont pas télétravaillables, vous serez placé en ASA. Vous devez également avertir le SST.
 

L’ensemble de ces informations et les modalités administratives associées à entreprendre sont résumées dans les logigrammes RH mis à jour sur le site de l’UCA.